Pharmaquiz vous explique

Des docteurs en pharmacie, en médecine et des professeurs vous expliquent les différentes maladies, leurs traitements, les facteurs de risques et leurs moyens de prévention ainsi que les nouvelles actualités dans le domaine médicale et pharmaceutique.

Tout ce que vous devez savoir
à propos de la vitamine C,
par le docteur Noura Marashi

Tout d'abord sachez que la vitamine C a de nombreux rôles dans notre organisme, elle permet notamment :


Il faut savoir que la carence en vitamine C est considérée comme une maladie appelée le scorbut.
Les symptômes de cette maladie sont très caractéristiques, elle provoque :


Elle peut aussi entraîner un coma et un décès du patient dans les cas les plus graves, mais rassurez-vous elle est de moins en moins fréquente dans nos société.

La vitamine C peut être utilisée pour :


Il est essentiel de savoir que la prise de vitamine C est fortement déconseillée chez les personnes qui souffrent de calculs rénaux ou chez les personnes atteintes de certaines maladies sanguines comme la thalassémie ou la drépanocytose.

La femme enceinte et les personnes qui fument ont un besoin accru en vitamine C.
Les recommandations sont de :


Enfin vous pouvez retrouver la vitamine C dans le poivron, le piment, les agrumes comme l'orange ou le citron mais aussi les épinards et la fraise. Il faut tout de même savoir que la vitamine C ne résiste pas à la chaleur, il est donc conseillé de consommer tous ces aliments crus.

Pour combler ses besoins en vitamine C il suffit de boire le jus de deux oranges pressées au petit déjeuner.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral),
par le docteur Noura Marashi

L’AVC, peut toucher de nombreuses personnes sans limite d’âge ni de sexe. Il peut provoquer de très lourdes complications chez la personne affectée, plus celle-ci sera prise en charge rapidement plus elle pourra s’en sortir indemne ou avec de minimes conséquences. Il est donc essentiel de connaitre les signes d’un AVC et d’avoir les bons réflexes.
Il faut savoir que l’AVC est dû à une obstruction ou à la rupture d’un vaisseau sanguin au niveau cérébral, ce qui va provoquer une destruction des neurones de la zone concernée.
Les conséquences de l’AVC sont différentes selon la région qui va être touchée. Il peut provoquer ;

Les symptômes de l’AVC sont très caractéristiques, il est impératif de les reconnaitre et d’appeler le SAMU (15), dès leurs observations. Ils se traduisent par l’apparition:

Les facteurs de risque de l’AVC sont :

Des traitements existent pour empêcher la récidive de l’accident vasculaire cérébral, ils peuvent être accompagnés d’une rééducation dans certains cas.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur le magnésium, un minéral essentiel à notre organisme,
par le docteur Noura Marashi

Le magnésium a de nombreux rôles au sein de notre organisme, il permet :

La carence en magnésium se traduit le plus souvent par :

La carence en magnésium concerne le plus souvent les personnes ayant des antécédents d'alcoolisme ainsi que les personnes ayant suivi des traitements à base de certains types de diurétiques ou de contraceptifs oraux.

La prise de magnésium peut être conseillée pour :

Il est impératif de savoir que la prise de magnésium est fortement déconseillée chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale.

Le magnésium a tendance à interagir avec certains types de médicaments tels que différents antibiotiques et traitements pour la ménopause, il est donc recommandé de décaler la prise de magnésium des autres types de médicaments de 2 heures.

L'effet secondaire principal du magnésium est la diarrhée, pour l'éviter au maximum il est préférable de le prendre au cours des repas.

Enfin le magnésium est présent dans notre alimentation notamment dans : le chocolat noir, les noix, les graines, les céréales complètes, les légumes verts foncés, le germe de blé, la levure de bière et certaines eaux minérales.

 

Tout ce que vous devez savoir
à propos du rhume,
par le docteur Noura Marashi

Tout d'abord sachez que le rhume est une maladie du à un virus et il guérit généralement tout seul au bout d'une à deux semaines.
Les symptômes du rhume sont très caractéristiques:

Les traitements du rhume consistent à soulager les symptômes. Il est conseillé de :

Il est impératif de savoir qu'un rhume peut s'aggraver par une surinfection bactérienne, dans ce cas il faudra absolument consulter le médecin afin de prendre des antibiotiques adaptés à la bactérie qui aura infectée l'organisme du patient.

Si le rhume est accompagné de maux de tête très violents, d'une fièvre ou d'une douleur importante au niveau de l’oreille et/ou de gènes respiratoires et/ou de sang dans les sécrétions nasales, la consultation médicale est essentielle car il peut s'agir d'une infection sous-jacente à traiter le plus rapidement possible. De même que si les symptômes ne s'atténuent pas au bout de 5 jours.

Contrairement à la grippe, il n'y a pas de vaccin pour prévenir le rhume, il peut cependant être évité en respectant quelques règles simples à appliquer comme :

Enfin, avoir une activité physique régulière et un régime alimentaire équilibré permet de faire le plein de vitamines et optimiser ses défenses naturelles.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur le vaccin contre la grippe,
par le docteur Noura Marashi

Le vaccin contre la grippe est chaque année élaboré en fonction des recommandations données par l'OMS (organisation mondiale de la santé).
Cette organisme analyse les virus qui ont entraînés la grippe lors de l'hiver de l'année précédente mais aussi ceux qui ont contaminés les populations se trouvant dans l'hémisphère sud car leur hivers précède le nôtre.

Il faut savoir que le virus de la grippe saisonnière mute régulièrement, le vaccin effectué l'année passée n'est plus forcément protecteur pour l'année en cours, il est donc préférable de se vacciner tous les ans.

La vaccination contre la grippe saisonnière est surtout recommandée chez :

Ce vaccin est en général bien toléré, il peut tout de même provoquer une douleur au point d'injection, des frissons, de la fatigue et de la fièvre. Ces symptômes disparaissent généralement au bout de 1 à 2 jours.

Enfin, il faut noter que la grippe est la plus part du temps une infection bénigne mais elle provoque chaque année des milliers de décès surtout chez les personnes les plus vulnérables comme les personnes âgées, d'où l'importance de la vaccination.

 

Les principaux points de différence entre un rhume et une grippe,
par le docteur Noura Marashi

La première différence est que lors d'une grippe, la fièvre est élevée et arrive très rapidement
La deuxième différence est que lors d'une grippe les maux de tête sont plus importants plus violents et plus fréquents.
La troisième différence est que lors d'une grippe les douleurs musculaires et articulaires ainsi que la fatigue générale sont beaucoup plus intenses que lors d'un rhume, la personne est tellement fatiguée qu'elle a vraiment du mal à se lever du lit.
Enfin le quatrième point de différence est que lors d'un rhume, la congestion nasale et le mal de gorge sont plus fréquents que lors d'une grippe.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur le cholestérol et l’hypercholestérolémie,
par le docteur Noura Marashi

Le cholestérol est très utile à notre organisme mais il peut devenir néfaste si son taux devient trop élevé.
Cet acide gras, permet la synthèse d'hormones, il participe aussi à la composition des membranes cellulaires de nos tissus.

Il faut savoir qu'il existe deux types de cholestérol, le cholestérol LDL qui peut provoquer la formation de plaques (plaques d’athéromes) bouchant nos artères si son taux deviens trop élevé et le cholestérol HDL qui permet de piéger le mauvais cholestérol (LDL), c'est donc un protecteur cardiovasculaire.
Les personnes qui souffrent le plus d'hypercholestérolémie ou d'excès de cholestérol sont les personnes qui

Il est impératif de contrôler régulièrement son taux de cholestérol. Si le taux de LDL devient trop élevé en permanence, il pourra provoquer la formation de plaques pouvant boucher une artère cardiaque par exemple et provoquer une angine de poitrine (mauvaise oxygénation du muscle cardiaque) entraînant un infarctus du myocarde (mort du tissu cardiaque) et arrêt total du cœur.
Cette plaque peut aussi se former au niveau d'une artère irriguant une jambe provoquant son obstruction et donc la gangrène suivit de l'amputation.

Il est possible de contrôler son taux de cholestérol grâce à un bilan lipidique, il s'agit d'une prise de sang où le médecin va demander de doser le taux de :

Chaque personne doit avoir un taux de cholestérol adapté en
fonction de ses facteurs de risques. Plus le nombre de facteurs de risque est élevée plus le taux de cholestérol LDL doit être bas.

Voici la liste des facteurs de risque à prendre en compte pour déterminer le chiffre que ne doit pas dépasser votre taux de cholestérol LDL.

- Si vous étés un homme et que vous avez un âge supérieur à 50 ans , cela 
compte pour 1 facteur de risque
- Si vous êtes une femme et que vous avez un âge supérieur à 60 ans, cela
compte pour 1 facteur de risque 
- Si l'un de vos parent proche ( père ou mère ) a été affecté d'un problème
  cardiovasculaire comme un infarctus du myocarde ou une mort subite avant l'âge  
de 55 ans pour votre père ou un oncle de premier degrés et avant l'âge de 65 ans
pour votre mère ou une tante de premier degrés, cela compte pour un 2ème
facteur de risque.
- Si vous avez des antécédents d'alcoolisme ou de tabagisme (actuel ou arrêté
depuis moins de 3 mois), cela compte pour un 3ème facteur de risque
- Si vous souffrez d'un diabète de type 2 ou d'une hypertension artérielle cela
compte pour un 4ème facteur de risque
- Si votre taux de cholestérol HDL est inférieur à 0,4 g/L , cela compte pour un 
5ème facteur de risque

Pour 0 facteur de risque le taux de cholestérol ne doit pas dépasser 2,2 g/L.
Pour 1 facteur de risque le taux de cholestérol ne doit pas dépasser 1,9 g/L.
Pour 2 facteurs de risque le taux de cholestérol ne doit pas dépasser 1,6 g/L.
Pour 3 facteurs de risque le taux de cholestérol ne doit pas dépasser 1,3 g/L.
Pour 4 et plus de facteurs de risque le taux de cholestérol ne doit pas dépasser 1,0 g/L, de même que pour les patients à haut risque cardiovasculaire.

Il existe des traitements permettant de réduire son taux de cholestérol, ils doivent être absolument accompagnés d'un régime alimentaire équilibré et d'une activité physique régulière.

Pour limiter le taux de cholestérol il faut réduire sa consommation de produits d'origine animal comme de la charcuterie par exemple, privilégié les margarines et les huiles végétales telles que l'huile d'olive, de noix, de soja et consommer de préférence des produits laitiers demi-écrémés.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur l'aphte,
par le docteur Noura Marashi

L'aphte est une plaie blanchâtre douloureuse qui apparaît au niveau d'une muqueuse de la bouche c'est à dire sur la langue, à l'intérieur des joues ou sur la gencive.
Contrairement à ce que pense beaucoup de personnes l'aphte n'est pas contagieux et il ne saigne pas.
L'origine de l'apparition de l'aphte n'est pas réellement connue, mais il apparaît souvent suite à ;

Pour éviter la formation de l'aphte, il est conseillé de se brosser les dents au moins 3 fois par jour, de passer le fil dentaire au moins 2 fois par jour et de limiter la consommation d'aliments favorisant l'apparition de l'aphte comme les fruits acides, les noix et le gruyère.

Les traitements de l'aphte consistent à limiter la surinfection bactérienne avec des bains de bouche ou dès collutoires et à réduire la douleur via des antalgiques.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur les oméga-3,
par le docteur Noura Marashi

Les omega-3 sont des acides gras essentiels, c’est à dire qu'ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme mais que nous ne pouvons pas les fabriquer tout seul, il faut donc les apporter via notre alimentation.

Ces acides gras sont très bénéfiques à notre organisme, ils permettent :

Ils sont aussi bons pour le mental.

Les omega-3 se retrouvent le plus souvent dans les poissons gras comme le saumon, le thon, le hareng et le maquereau mais aussi dans les huiles végétales telles que l'huile d'olive, de colza, de soja et de lin. Il faut tout de même savoir que la plus part de ces huiles ne résistent pas à la chaleur il est donc conseillé de les utilisé sur la salade en assaisonnement.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur la crise de goutte,
par le docteur Noura Marashi

La crise de goutte peut provoquer une forte douleur au niveau d'une articulation. Elle est due à la formation de cristaux qui vont se déposer au niveau de l'articulation et provoquer son inflammation.
Ces cristaux se forment lorsque le taux d'acide urique devient trop important dans notre organisme.

L'acide urique est tout simplement une substance chimique issue de la dégradation des cellules provenant de :

Les symptômes de la crise de goutte sont très caractéristiques. Une douleur intense et violente arrive au niveau d'une articulation qui va devenir rouge, chaude et enflée. Après quelques jours la crise de goutte va disparaître, il restera des démangeaisons et une peau qui va pelée au niveau de l'articulation concernée.

La crise de goutte se traite avec des anti-inflammatoires comme la colchicine et l'excès d'acide urique peut être contrôlé via un médicament, l'allopurinol (il réduit la production d'acide urique au sein de notre organisme)

Si la crise de goutte arrive fréquemment, il est impératif de consulter un médecin car une augmentation permanente du taux d'acide urique peut provoquer un dysfonctionnement rénal ainsi qu'une déformation des articulations sur le long court.
Le taux d'acide urique se surveille très simplement grâce à une prise de sang.

Pour limiter l'augmentation d'acide urique dans l'organisme il faut respecter son traitement mais aussi avoir une alimentation équilibrée en baissant sa consommation d'aliments d'origine animale, d'alcool et en buvant au moins 2 L d'eau par jour.

 

Tout ce que vous devez savoir
sur l'allergie,
par le docteur Noura Marashi

Les symptômes de l'allergie sont :

L'allergie est due à l'apparition d'un corps étranger dans notre organisme, ce qui va provoquer la libération d'histamine. L'histamine est une hormone qui a de nombreux rôles comme ; la régulation de la vigilance, l'inflammation et l'accélération du rythme cardiaque.

Pour traiter l'allergie il faut d'abord trouver la cause c'est à dire l'allergène et l'éviter au maximum. Cet allergène peut être du pollen, des acariens, des poils d'animaux, une substance chimique ou un aliment.

Les symptômes de l'allergie peuvent être soulagés par l'utilisation d'antihistaminiques qui vont empêcher l'action de l'histamine. Il faut savoir que ces médicaments peuvent provoquer de la somnolence.
Des corticoïdes peuvent aussi être prescrits au patient pour réduire l'inflammation.
Une désensibilisation peut aussi être proposée au patient, il s'agit de traiter l'allergie à la source telle une vaccination.

Enfin si jamais vous observez une langue qui gonfle, une gêne respiratoire et/ou des plaques et/ou des démangeaisons, il faut impérativement consulter un médecin car l'allergie a atteint un stade grave pouvant causer de lourdes complications.

 

Tout ce que vous devez savoir
à propos des oméga-6,
par le docteur Noura Marashi

Les oméga-6 sont des acides gras essentiels, c’est à dire qu’ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme mais que nous ne pouvons pas les fabriquer tout seul, il faut donc les apporter via notre alimentation.
Ces acides gras permettent de maintenir notre cholestérol à un taux normal, ils interviennent aussi dans le développement et la croissance de l’enfant.
La prise d'oméga-6 peut être recommandée pour :

Il faut tout de même savoir que la prise régulière d'oméga-6 chez la femme enceinte, la femme allaitante et l’enfant doit être faite sous contrôle médical.

Les huiles végétales comme l’huile de tournesol, de noix, de pépin de raisin, de soja, et de chanvre sont de véritables sources d’oméga-6.

 

Pharmaquiz vous explique
La maladie à virus Ebola
Ebola est un virus qui provoque chez l'homme des fièvres hémorragiques entraînant dans la plupart des cas le décès du patient. La maladie à virus Ebola est une véritable épidémie.

Ce virus est présent de façon naturel chez les chauves-souris frugivores. Il se transmet à l'homme après un contact étroit avec le sang, les sécrétions ou les liquides organiques (salive, sperme, lait maternel, sueur ...) d'animaux infectés tels que les chauves-souris frugivores, les singes, les porcs ...., retrouvés dans la forêt tropicale. 

La transmission interhumaine se fait par contact direct avec le sang et les liquides organiques de personnes infectées  mais aussi avec les objets et surfaces contaminés.

Il est important de savoir que le patient reste contagieux même après son décès, tant que le virus Ebola est présent dans l'organisme du patient, celui-ci est susceptible de transmettre la maladie.

Le patient est contagieux dès l'apparition des premiers symptômes qui sont: une fatigue intense, de la fièvre, des maux de tête, un mal de gorge, des vomissements, de la diarrhée, une insuffisance hépatique et rénale, des hémorragies interne et externe (saignement de gencive, sang dans les selles...) ainsi que l'apparition de pétéchies (petites taches rouges qui apparaissent sur la peau suite à une microhémorragie).

Le diagnostic de cette maladie se fait via l'observation des symptômes et surtout à des examens biologiques permettant d'identifier le virus.

Les traitements ont pour but de soulager les symptômes de la maladie 

Il n'existe pas encore de vaccin permettant de lutter contre le virus Ebola.

Les moyens de prévention reposent sur des règles hygiéniques à appliquées pour éviter la contamination et la propagation du virus: se laver systématiquement les mains, éviter le contact direct avec les animaux infectés, ne pas consommer de viandes crues d'animaux infectes, limiter le contact direct avec les personnes infectées (le port d'un équipement spécial est fortement conseillé lors de l'apport de soins à un patient infecte par le virus Ebola).

 

Pharmaquiz vous explique
La maladie d'Alzheimer
La maladie d’Alzheimer est liée à une destruction progressive des neurones dans différentes régions du cerveau. Ce qui entraine à terme des troubles de la mémoire, du langage, de l'attention ainsi qu'une perte de reconnaissance des lieux, des personnes et des objets. Elle évolue sur de très longues années et aboutit à une perte totale d'autonomie.

Les causes de cette maladie ne sont pas encore totalement connues, elle peut être héréditaire mais cela ne représente qu'une faible partie des personnes atteintes. Il existe des facteurs de risque tels que l'âge, le tabagisme, l'hypertension artérielles, le diabète de type 2 et l’hypercholestérolémie.

L'évolution de la maladie peut être évaluée avec le teste MMSE (Mini-Mentale State Examination) le score atteint permet d'évaluer la capacité des fonctions mentales (si le score est inferieur a 25/30 alors les capacités mentales sont considérées comme étant faibles).

Des traitements existent, ils permettent de retarder l'évolution de la maladie.

Maintenir une activité intellectuelle peut aider à retarder l'apparition des symptômes.

 

Pharmaquiz vous explique
Le diabète de type 1
Le diabète de type I atteint moins de personnes que le diabète de type 2. Cette maladie apparait le plus souvent au cours de l’enfance ou au début de l’âge adulte. Elle peut entrainer de lourdes complications aux niveaux des vaisseaux sanguins, des nerfs ainsi qu’un coma hyperglycémique (acidocétose) si elle n’est pas traitée correctement.

Les personnes souffrant de diabète de type l ne secrètent pas ou très peu d’insuline, cette hormone secrétée par le pancréas a pour rôle de réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang). Ainsi la glycémie reste élevée ce qui entraine de nombreuses complications.

Les principaux symptômes du diabète de type 1 sont : une augmentation de la soif et de la faim, une peau sèche ainsi que des démangeaisons, des blessures et coupures qui ont du mal à cicatriser, une insensibilité ou des fourmillements au niveaux des mains et des pieds ainsi que des troubles de la vision.

Cette maladie est due à une destruction progressive des cellules du pancréas secrétant l’insuline. Elle est généralement d’origine héréditaire. Des examens sanguins et urinaires permettent de diagnostiquer le diabète de type 1.

Le diabète de type 1 est traitée vis à l’injection d’insuline, le patient doit suivre une éducation thérapeutique afin d’optimiser sa prise en charge.

 

Pharmaquiz vous explique
La maladie de Parkinson
La maladie de Parkinson est due à une destruction progressive des cellules de différentes régions du cerveau et plus particulièrement de « la substance noire ». Cette destruction entrainant une réduction de la sécrétion de messagers chimiques cérébraux tels que la dopamine (neurotransmetteur qui intervient dans les fonctions psychiques et motrices de l’organisme).

Les symptômes de cette maladie peuvent être variables d'un patient à un autre, ils sont en générale caractérisés par des tremblements au repos, une rigidité musculaire et un ralentissement des mouvements. Des troubles d’élocutions, de l’écriture, de l'6quilibre et du sommeil peuvent aussi apparaitre chez certains patients ils sont souvent accompagnés d’états anxieux et dépressifs.

L’origine de cette maladie est encore méconnue, mais il y a une prédisposition héréditaire au sein de certaines familles. Des facteurs environnementaux tels qu’une exposition intense a certains pesticides, herbicides et métaux lourds peuvent favoriser I ’apparition de cette maladie.

Le diagnostic se fait essentiellement par l’observation des différents symptômes et de la réponse au traitement lorsque celui-ci est mis en place.

Les traitements permettent juste de soulager et contrôler les symptômes de la maladie.

 

Pharmaquiz vous explique
L’Accident Vasculaire Cérébral
L'AVC est causé par l'obstruions ou la rupture d'un vaisseau sanguin cérébral, ce qui entraine une destruction des neurones de la région concernée. Les conséquences de l'AVC dépendent de la zone cérébrale touchée, il peut entrainer une paralysie, des troubles de la mécroire, de la vue, de l'élocution, une perte sensorielle ainsi que des troubles psychiques tels que la dépression.

Les symptômes de l'AVC apparaissent soudainement et sont caractérisés par: une difficulté à s'exprimer ou comprendre les autres, une paralysie d'un côté du visage, d'un bras ou d'une jambe, des troubles de la vision, une perte d’équilibre ou de la coordination des mouvements ainsi que des douleurs à la tête. A l'apparition de ces symptômes il est impératif de contacter le SAMU (15).

Les facteurs de risque de l'AVC sont: l'âge. L’hérédité, l’hypertension artérielle, certaines maladies cardiaque comme la fibrillation auriculaire, le diabète, l'excès de cholestérol, certains traitements hormonaux, le manque d’activité physique, le tabac et l‘alcool.

Il existe des traitements permettant d'éviter la récidive, ils sont souvent accompagnés d'une rééducation.

 

Pharmaquiz vous explique
Le diabète de type 2
Le diabète de type 2 est une maladie qui touche les personnes de plus de 40 ans.

Elle peut entrainer de lourdes conséquences aux niveaux du cœur, des vaisseaux sanguins, des reins des nerfs et de la vue. Cette maladie est due à une réduction de la sécrétion d'insuline (hormone qui permet la régulation du taux de sucre dans le sang) dans l'organisme et une insulinorésistance (Ie pancréas secrète de l'insuline mais celle-ci n'est pas efficace).

Les principaux symptômes du diabète sont: une augmentation de la soif et de la faim, un besoin fréquent d'uriner, de la fatigue, une peau sèche et des démangeaisons, des coupures et blessures qui ont dû mai à cicatriser ainsi que des troubles de la vision.

Les facteurs de risque du diabète de type 2 sont: l’âge (supérieur à 45 ans). Le surpoids, l'hérédité et le manque d'activité physique.

Cette maladie peut être diagnostiquée vis à des examens sanguins qui ont pour objectif de surveiller le taux de sucre dans Ie sang.

De nombreux traitements permettent de surveiller et contrôler cette maladie. IIs sont accompagnés de règles hygiéno-diététiques à suivre impérativement afin d'éviter les complications.

 

Pharmaquiz vous explique
L'hypertension artérielle
L'HTA est une maladie qui peut entraîner de lourdes conséquences aux niveaux cardiaque, cérébral, rénale et visuel si elle n'est pas prise en charge. Elle peut être d'origine héréditaire, elle apparaît avec I'âge et le surpoids.

Les facteurs de risque de l'HTA sont: une importante consommation de sel, le stress, l'obésité, le diabète de type 2, le manque d'activité physique, le tabac et l'alcool. Elle se manifeste par l'apparition de: maux de tête, vertiges, bourdonnements d'oreilles, troubles de la vision et saignements de nez.

Le diagnostic de l'HTA se fait vis à la mesure de la pression artérielle avec un tensiomètre. Si la pression artérielle est supérieure à 14/9 à plusieurs reprises en quelques mois d'intervalle, alors il peut s'agir d'une HTA.

ll est important de faire plusieurs mesures pour être sûr que cette élévation n'est pas due au stress ou un autre facteur d'élévation de la pression artérielle.

ll existe des traitements pouvant contrôler l'HTA qui ont prouvés leur efficacité. Il est important de surveiller et de maîtriser le taux de cholestérol en cas d'HTA afin d'éviter l'apparition de complications.